[Home] 1 2 3 4 5

Wind S Pro (F3A)

Envergure : 1.88 m
Longueur : 1.99 m
Poids : 3.6 kg (sans batterie)
Motorisation : Hacker C50XL Acro Competition / Master spin 99 opto
Batteries : Team Orion Avionics LiPo 10s/4000 ou 10s/5000mAh 35C
Team Orion Avionics LiPo 2s/1000mAh 30C
1er vol : 11 mai 2010
Kit : SebArt

En bref

Le kit est d'une qualité irréprochable et il est très avancé.

Les ailes et les empennages sont en structure bois, entoilés à l'Oracover. Le tout est très rigide et très léger. Les logements pour les servos sont déjà faits ainsi que les ouvertures pour les palonniers. Les emplacements pour les guignols sont également faits, il reste uniquement à les coller. Toutes les charnières sont déjà posées et ajustées, il reste à les coller.

Le fuselage est en composite et il sort du moule déjà décoré. Là aussi, le poids est impressionnant. La fixation de cabine est terminée. C'est une fixation rapide du type clic-clac. L'avion est déjà mis en croix, les fourreaux des clés d'ailes et de stabs sont déjà collés. La sortie d'air est également fixée.

Bref, un kit de très bonne qualité, très avancé, et à un prix intéressant.



L'intérieur de l'avion

L'avion est équipé de cinq servos Futaba brushless: deux BLS151 aux ailerons, deux BLS651 à la profondeur, un BLS151 à la direction.

Le récepteur est un Futaba R6008HS (2.4 GHz FASST). La batterie est une Team Orion Avionics LiPo 2S 1000mAh et l'interrupteur est un DigiSwitch de PowerBox.

Les commandes

Les tringleries sont toutes faites de la même manière. Une simple tige filetée recouverte d'un tube carbone qui assure la rigidité. A chaque extermité est vissé une chape à boule.

La motorisation

Le moteur est un Hacker C50XL Acro Competition. Il est accompagné par un controlleur Master spin 99 opto. Le moteur est fixé sur un bâti amorti par silent-blocs. Le cône est celui livré d'origine.

Les batteries sont des Team Orion Avionics 10s 4000mAh ou 5000mAh.

Ailettes

Suite aux conseils de Seba, j'ai décidé de tester les ailettes sur les ailes.

Ces ailettes sont constituées d'un sandwich carbone-balsa-carbone. Elles sont simplement collées sur les ailes à la cyano (Team Orion Quickfix Medium).

J'ai pu voler sans, puis avec ces ailettes. Au final, je suis content de les avoir collées. Certes, j'ai du refaire tous mes réglages, mais à présent l'avion est beaucoup plus performant qu'auparavant, notamment dans les vrilles, les tranches, les cercles en tonneaux, etc.


Page créée le 16 juillet 2010.