[Home] 1 2 3 4 5

Sukhoï 29S 39%

Catégorie : F3M selon la Fédération Aéronatuique Internationale (FAI)
Echelle : 39%
Envergure : 2.99 m
Longueur : 2.90 m
Poids : environ 15 kg
Moteur : Hacker
Controleur : Hacker Master Spin Opto
Accu de propulsion: TeamOrion Avionics LiPos
Récepteurs : 2 Futaba R6014HS
Servos : 11 Futaba BLS152
Centrale d'alimentation : PowerBox Royal
Accus de réception: 2 accus LiPo Team Orion Avionics 2s/2400mAh
1er vol : Mars 2010
Kit : Krill aircraft

Aperçu du Sukhoï 29S

Voici quelques photos de mon magnifique Sukhoi Krill. Plus bas, vous trouverez plus d'information sur la construction et les détails d'installation.


Arrivée sur le terrain... montage de l'avion

Cet avion a l'avantage d'être rapidement monté lors de l'arrivée sur le terrain.

Vues d'ensemble



Les entrailles...

Mon Sukhoï est équipé de 11 servos Futaba BLS152, 2 récepteurs Futaba R6014HS, ainsi qu'un PowerBox Royal avec ses deux batteries de 2800 mAh.

Propulsion

Il est propulsé par un moteur Hacker combiné à un contrôleur Jeti Master SPIN.

Pour alimenté tout cela, des éléments LiPos de marque Team Orion Avionics sont utilisés.


En vol...


Vol freestyle avec fumigènes lors de l'Air Models Cup de Bulle

Merci à Claude-Alain pour les photos ;-)








Quelques détails de la construction

Le kit est d'une qualité irréprochable. Les composites, le bois, les accessoires, tout est nickel.

Train d'atterissage

Le train d'atterissage est constitué de deux jambes en aluminum, vissées sur le fuselage.

Sur chaque jambe vient se mettre un carman en composite. Comme recommandé par le fabricant, il a été fixé à l'aide de silicon.

Le montage des roues et carrénages de roue est classique. J'ai juste renforcé le carénage avec une pièce en contre-plaqué. A noter que les roues utilisées sont sur roulements à billes. Elles sont livrées avec l'avion.

Centrale d'alimentation : PowerBox Royal

J'ai choisi d'utiliser la centrale PowerBox car elle offre beaucoup d'avantages.

Niveau sécurité, elle offre entre autres :
- la gestion de deux récepteurs (redondance)
- la gestion de deux accus
- un régulateur de tension intégré (et réglable)

Niveau pratique, elle offre entre autres :
- la synchronisation des servos
En effet, le neutre et la course des servos est réglable indépendemment pour chaque servo, même s'ils sont branchés sur le même canal. Lorsqu'on utilise plusieurs servos couplés sur une même gouverne, cela facilite grandement le travail.

Ici, on peut voir la centrale sortie de boîte avec ses deux récepteurs. On peut également voir les deux modes d'affichage.

Ici, on peut voir le montage dans le fuselage :

Et finalement, après tous les travaux :

Servos et commandes

Les servos utilisés sont les nouveaux Futaba BLS152: 31 [Kg*cm], 0.14 [s/60°], brushless... tout ça en taille standard... impressionnant !

Les guignols sont en aluminium de marque SWB. Ils sont de qualité extraordinaire.

Les bielettes sont en titane et aussi de marque SWB. Grâce aux filets à pas inversés, il est possible de faire les réglages sans dévisser les chapes.

Stabs

Le kit étant bien avancé d'origine, il y a relativement peu de travail... mais au final, cela demande quand-même beaucoup d'heures...

J'ai commencé par faire les fixations des stabs, ici, tenu par deux vis pour des raisons de sécurité.

Afin d'être le plus précis possible, j'ai réalisé des gabarits en carton pour coller les guignols exactement aux endroits voulus. Il est très important d'avoir la même distance axe gouverne - axe rotule aux deux servos.

Il y a deux servos dans chaque stab. Le premier est fixé par l'emplanture, alors que le second est fixé par le saumon.

Et voilà le travail ;-)

Finalement, les connecteurs pour les servos de stabs ont été collés dans le fuselage.

Ailes

D'origine, les trappes pour les servos d'ailerons sont déjà faites.

Il reste à fixer les servos, coller les guignols, et faire les commandes.

Tout cela a été fait de la même manière que pour les stabs.

Les trappes sont simplement fermées à l'aide de deux vis.

Direction

Le support de servos est livré d'origine avec l'avion et est déjà collé. Il fait partie intégrante du fuselage.

Installation moteur

L'installation du moteur a nécessité l'usinage de pièces pour le bâti :

Pour corser le montage, nos moteurs ont de l'anti-couple et du piqueur. Du coup, les quatre pattes du bâti ont chacune une longueur différente. De plus, il est nécessaire de donner de l'angle aux pièces afin d'avoir une bonne surface de contact.

Le moteur monté...

Ouvertures du capot :

Le résultat du montage :

Batteries

Des platines ont été fabriquées afin de fixer les accus aisément. Ces deux platines permettent d'avancer/reculer les accus pour modifier le centre de gravité facilement.

Merci Pascal pour la fibre ;-)

Comme dit précédemment, l'avion nécessite 6 packs d'accus :

Un tel avion requiert une "armée" de chargeurs...

Revoc

Merci à Revoc qui m'a fournit des protections d'une qualité incroyable !




Merci !

Je termine en remerciant toutes les personnes qui m'ont aidé à réaliser ce magnifique projet : Nadia et Matteo (qui m'ont laissé du temps pour la construction), mes parents (qui ont été chercher l'avion chez Seba), ainsi que Seba, Pierre, Philippe, Nano, Oscar, Andy, Denis, Zbig, Pascal, Andreas, Ivo, Emmerich, Scott et Rainer pour leurs différentes aides.

Un merci tout spécial à l'équipe Team Orion, Carole, Philippe, Céline, Nano, Anthony et Nicolas:

Je remercie également tous mes sponsors :

Page créée le 7 mars 2010, modifiée le 16 juillet 2010.