[Home] 1 2 3 4 5

The Beast

Catégorie : F3M selon la Fédération Aéronatuique Internationale (FAI)
Echelle : 35%
Envergure : 2.26 m
Longueur : 2.20 m
Poids : environ 11 kg
Moteur : Hacker
Controleur : Hacker Master Spin Opto
Accu de propulsion: Lithium Polymer (LiPo) Team Orion Avionics
Récepteur : Futaba R6014FS
Servos : 8 Team Orion Vortex VDS 2015
Centrale d'alimentation : PowerBox Competition
Accus de réception: 2 accus LiPo Team Orion Avionics 2s/2400mAh
1er vol : Juin 2011
Kit : Hangar 9 / Horizon Hobby



Le coup de coeur pour le Beast

Cet avion a une allure particulière. Lorsque je l'ai vu pour la première fois, j'ai eu un coup de coeur. Ce coup de coeur c'est premièrement fait sur le petit Beast (UMX) dont vous trouverez un reportage sur cette page :



Du micro Beast à l'énorme Beast

Fin 2010, début 2011, je cherchais un nouvel avion F3M. Mon premier but était d'avoir un "mulet". En effet, lorsque l'on se déplace loin pour faire un concours, si un problème survient, on ne peut plus voler et cela est embêtant. J'ai envisagé plusieurs possibilités pour finalement m'arrêter sur ce magnifique Beast.
Vous verrez qu'après l'avoir essayé... je l'ai adopté... Cet avion n'est plus mon mulet mais mon avion officiel pour le vols libres en musique (freestyle).



Pour l'obtenir...

Malheureusement, il est difficile d'obtenir cet avion car il a été produit en série limitée.
Mais à l'heure où j'écris ces lignes, il semblerait qu'une nouvelle série soit en production et vous pourrez très bientôt en commander.
Personllement, j'ai acheté cet avion chez Technic-Hobby Genève et ils en ont déjà en commande...



Construction

Ce kit est d'une qualité exceptionnelle. Tout est présent, roues, axes, charnières, guignols, etc. Je n'ai eu a ajouté que la motorisation, l'équippement radio, ainsi que le cône.

Hangar 9 a réussi un beau kit, très avancé et très vite monté. Par exemple, les charnières sont déjà collées, les trous pour les guignols sont déjà présents, le capot est déjà fixé, les ailes sont déjà ajustées, etc. Il ne reste qu'à installer la motorisation et l'équippment radio. Pour quelqu'un d'habitué, il lui suffira de 20-40 heures de travail pour achever ce kit. C'est incroyable !

Pour vous en rendre compte, vous pouvez télécharger le manuel ici : BeastH9_manual.pdf.



Installation radio

Mon Beast est équipé de

  • 8 servos Team Orion Vortex VDS2015,
  • 1 récepteur Futaba R6014FS,
  • 1 centrale PowerBox Competition (qui est une vraie merveille),
  • pour alimenté tout cela, il y a 2 batteries LiPo TeamOrion Avionics de 2s/2400mAh.

Les guignols sont en aluminium de marque SWB. Ils sont de qualité extraordinaire.

Les bielettes sont en titane et aussi de marque SWB. Grâce aux filets à pas inversés, il est possible de faire les réglages sans dévisser les chapes.



Propulsion

Bien que cet avion soit conçu pour un 100ccm essence, j'ai choisi de le propulser par un moteur Hacker combiné à un contrôleur Hacker Master SPIN Opto.

Pour alimenté tout cela, un énorme paquet d'éléments LiPo de marque Team Orion Avionics sont utilisés.



Arrivée sur le terrain... montage de l'avion

Cet avion a l'avantage d'être assemblé relativement rapidement lors de l'arrivée sur le terrain. En général, un biplan demande un long temps d'assemblage. Celui-ci requiert seulement quelques minutes :

1. les deux ailes du bas sont assemblées traditionnellement avec un tube en carbone et des vis à ailettes,

2. les deux ailes du haut sont également assemblées avec un tube en carbone ainsi que des vis qui les maintiennent sur la partie centrale (qui est fixe),

3. il reste à fixer les habauts, chacun avec 4 petites vis imbus.



Vues d'ensemble

Voici quelques photos de ce magnifique avion :


Quelques photos permettent de mieux apprécier la taille de ce Beast :



Et le cockpit... avec Tigrou et Winnie :



En vol...

Cet avion est une vraie merveille à piloter.

Il est très vif, surtout aux ailerons. Les 4 ailerons sont soufflés en permanence, même dans les manoeuvres à très basse vitesse. Il permet de voler très très lentement, avec un angle de vol élevé, sans décrocher.

Il permet de réaliser certaines figures que seul ce type de modèle le permet. Du à son court bras de levier (normal pour un biplan, mais plus court qu'un monoplan), il fait des figures à la manière d'un biplan. Par exemple, la vrille plate tourne quasi au centre de gravité de l'avion et le taux de chute est plus élevé qu'un monoplan. La figure a donc une toute autre allure qu'à l'habitude.

Vous l'aurez compris, ce biplan a du charme au sol, mais aussi en l'air. Après un petit aprivoisement, cet avion devient un vrai régal à piloter...

17 juillet 2011 : Vol freestyle avec fumigènes lors de l'Aerobatic Cup 2011 à Romilly-sur-Seine (France) :


31 mars 2012 : Séance de vols :





9 mai 2012 : Vol avec fumigènes :





Merci !

Je termine en remerciant toutes les personnes qui m'ont aidé à réaliser ce magnifique projet : Nadia, Matteo et Enzo (qui m'ont laissé du temps pour la construction), mes parents ainsi que Lemaco (qui ont réussi à obtenir un kit... opération très difficile vu la rarité du Beast), ainsi que Philippe, Nano, Oscar, Rainer, Andreas, Emmerich, Scott pour leurs différentes aides.

Je remercie également tous mes sponsors :

Page créée le 28 juillet 2011, modifiée le 27 juin 2012.